Valeur nutritive du moringa oleifera

Posted on

VALEUR NUTRITIONNELLE DES FEUILLES DE MORINGA ET DES GOUSSES DU MORINGA OLEIFER

L’analyse de 100g de feuilles et de 100g de poudre de feuilles de Moringa a relevé les résultats suivants :

7 fois les Vitamines C de l’orange

4 fois les Vitamines A dans les carottes

4 fois le Calcium dans le lait

3 fois le Potassium des bananes

2 fois les protéines dans le yaourt

GoussesFeuilles FraîchesPoudre de Feuilles
Composition globale
Eau 86.975.07.5
Protéines ( g )2.56.727.1
Hydrates de Carbone 3.713.438.2
Lipides ( g )0.11.72.3
Fibres ( g )4.80.919.2
Calories2692205
Vitamines
Vitamine A0.116.816.3
Vitamine B 423423
Vitamine B10.050.212.64
Vitamine B2 0.070.0520.5
Vitamine B3 0.20.88.2
Vitamine C12022017.3
Vitamine E113
Acides aminés ( mg )
Arginine406.61325
Histidine149.8613
Isoleucine299.6825
Leucine492.21950
Méthionine117.7350
Phénylalanine310,31388
Valine374.51063
Thréonine117.71188
Lysine342.41325
Tryptophane107425
Sels minéraux
Soufre137137870
Phosphore11070204
Calcium ( mg )304402003
Magnésium2424368
Cuivre ( mg )3.11.10.57
Fer ( mg )5.3728
Potassium ( mg )2592591324
D’après Moringa Oleifera : Natural Nutrition for the Tropic de Lowell Fuglie.

La conclusion de ce tableau est que la valeur nutritive de la poudre de feuilles de Moringa est très élevée et est en moyenne très largement supérieure à la valeur nutritive des feuilles fraîches.

Moringa Bio le site

Le Moringa et les protéines

Posted on

Les protéines

Les protéines sont composées d’acides aminés, ce sont les éléments de construction du corps. Ce sont les éléments essentiels de base de toutes sortes de cellules du corps humain, muscles, organes, tendons, ligaments, etc. Les protéines sont aussi nécessaires dans la production des enzymes, des anticorps, qui protègent et défendent notre corps contre les agressions extérieures, contre les microbes, etc. Le corps humain est en constant renouvellement et des millions de cellules disparaissent chaque jour et elles doivent être soigneusement remplacées par des cellules neuves.

En guise d’exemple : l’intérieur des intestins humains se renouvelle tous les 3 jours, alors que les cellules sanguines se renouvellent tous les 60 à 120 jours.

Or les protéines sont les acteurs essentiels de ce renouvellement. Ainsi la quantité de protéines requises pour chaque individu, pour la production et l’entretien des tissus dépend des différents facteurs, tels que l’âge, l’état sanitaire général de la personne.

Par exemple, une personne gravement blessée aura besoin de plus de protéines pour la réparation des tissus endommagés.

Les enfants ont besoin d’un apport en protéines plus important que les adultes. Car, toutes les cellules de leur corps sont en développement. Les enfants ont particulièrement besoin de protéines pour assumer pleinement leurs croissants.

Enfin, les protéines sont une excellente source d’énergie pour l’ensemble du corps, en l’absence de graisse hydrate de carbone. Les protéines n’étant pas stockées par le corps comme la graisse ou les hydrates de carbone, doivent être ingurgitées tous les jours, par l’organisme humain.

Cependant, quand cela fait défaut dans les cas de malnutrition, les enfants développent le kwashiorkor.

Toutefois, Dieu merci, le moringa contient toutes les substances précédemment énumérées. La consommation du moringa dans les pays du tiers monde est fortement recommandée pour les enfants victimes de sous-alimentation et de malnutrition. D’autant que cet arbre merveilleux, pousse justement dans les zones de malnutritions et de pauvretés extrêmes. Ainsi quelques grammes de feuilles de moringa tendres suffisent à couvrir entre 30 % et 100 % des apports journaliers recommandés en calcium, 30 à 50 % pour les adolescents, 40 à 60 % pour les adultes, les enfants, les femmes enceintes, ou allaitantes. 80 à 100 % pour les enfants en dessous de 3 ans, entre 25 et 80 % des apports journaliers recommandés en fer, 25 % pour les femmes enceintes, 40 à 60% et pour les enfants etc. Tout cela pour dire que les apports protéiniques du moringa sont très élevées, ce qui fait de cet arbre fabuleux et de ses composants, un excellent substitut à l’absorption de protéines animales, surtout quand elles font défaut.

Moringa Bio le site

La Feuille de Moringa Oleifera

Posted on

Les feuilles de Moringa Oleifera

Les feuilles de moringa Oleifera sont une source de bénédiction infinie pour l’être humain et son corps. Les vitamines, les sels minéraux, les protéines, les acides aminés, nécessaires pour le bon fonctionnement, développement, et la croissance de l’être humain sont présents dans cet arbre qui est une bénédiction de Dieu. Ainsi on trouve dans le moringa et dans ces feuilles, les vitamines A et C, ainsi que les vitamines B complexes, le fer, le calcium, le zinc, le sélénium, et tous les 10 acides aminés essentiels, pour le bon fonctionnement du corps humain. Toutes ses substances sont belles et bien contenues dans le moringa, ainsi que dans les feuilles de Moringa. Et bien entendu dans le moringa en poudre bio vendu sur Moringa bio.eu . Tous ces éléments, en plus de ceux non listés ici, sont présents dans les feuilles de moringa bio. Et ils sont utiles pour une bonne nutrition et aident à combattre les dysfonctionnements de l’organisme .

Les taux d’éléments nutritifs sont extrêmement élevés dans les feuilles de moringa et dans la poudre de moringa bio.

Et ces valeurs nutritives du moringa ont été testées par les plus grands organismes mondiaux. Ces évaluations sont issues de tests drastiques faits par les plus grands organismes mondiaux d’alimentation et de nutrition.


La teneur de la Poudre de Moringa Oleifera est à quantité équivalente :

1/2 la vitamine C dans l’orange.

10 fois la vitamine A dans la Carotte.

17 fois le calcium dans le lait.

15 fois le potassium dans la banane.

9 fois les protéines dans le yaourt et 4 fois dans les œufs.


Les feuilles de Moringa fraîches peuvent être consommées cru s’il s’agit de jeunes pousses tendres et bien souvent elles sont cuisinées. Même si la cuisson détruit une partie de nutriments et en particulier les vitamines. Cependant, elle favorise une meilleure assimilation par l’organisme des feuilles de moringa. C’est la raison pour laquelle les techniques de préparation sont importantes. Afin de préserver au maximum les éléments nutritifs du moringa. Bien souvent les feuilles de moringa sont associées à d’autres ingrédients : huiles, jus de citron, tomates, afin d’intégrer la feuille de moringa aux préparations culinaires. Il est primordial de cuir celles-ci sur une courte durée, ou en conservant le liquide de cuisson. Car, il serait tout à fait préjudiciable de perdre les vertus du moringa alors que cet arbre, ses composantes et ses feuilles sont un réservoir pharmaceutique et un élixir de vie. Au-delà des feuilles de moringa, les fleurs, les écorces, sont comestibles. Les fleurs du moringa, préparées, ont un goût de champignons. Dans certains pays comme Haïti on les utilise pour faire du thé qui sert à guérir les rhumatismes.

Moringa Bio le site