Le Moringa et les protéines

Posted on

Les protéines

Les protéines sont composées d’acides aminés, ce sont les éléments de construction du corps. Ce sont les éléments essentiels de base de toutes sortes de cellules du corps humain, muscles, organes, tendons, ligaments, etc. Les protéines sont aussi nécessaires dans la production des enzymes, des anticorps, qui protègent et défendent notre corps contre les agressions extérieures, contre les microbes, etc. Le corps humain est en constant renouvellement et des millions de cellules disparaissent chaque jour et elles doivent être soigneusement remplacées par des cellules neuves.

En guise d’exemple : l’intérieur des intestins humains se renouvelle tous les 3 jours, alors que les cellules sanguines se renouvellent tous les 60 à 120 jours.

Or les protéines sont les acteurs essentiels de ce renouvellement. Ainsi la quantité de protéines requises pour chaque individu, pour la production et l’entretien des tissus dépend des différents facteurs, tels que l’âge, l’état sanitaire général de la personne.

Par exemple, une personne gravement blessée aura besoin de plus de protéines pour la réparation des tissus endommagés.

Les enfants ont besoin d’un apport en protéines plus important que les adultes. Car, toutes les cellules de leur corps sont en développement. Les enfants ont particulièrement besoin de protéines pour assumer pleinement leurs croissants.

Enfin, les protéines sont une excellente source d’énergie pour l’ensemble du corps, en l’absence de graisse hydrate de carbone. Les protéines n’étant pas stockées par le corps comme la graisse ou les hydrates de carbone, doivent être ingurgitées tous les jours, par l’organisme humain.

Cependant, quand cela fait défaut dans les cas de malnutrition, les enfants développent le kwashiorkor.

Toutefois, Dieu merci, le moringa contient toutes les substances précédemment énumérées. La consommation du moringa dans les pays du tiers monde est fortement recommandée pour les enfants victimes de sous-alimentation et de malnutrition. D’autant que cet arbre merveilleux, pousse justement dans les zones de malnutritions et de pauvretés extrêmes. Ainsi quelques grammes de feuilles de moringa tendres suffisent à couvrir entre 30 % et 100 % des apports journaliers recommandés en calcium, 30 à 50 % pour les adolescents, 40 à 60 % pour les adultes, les enfants, les femmes enceintes, ou allaitantes. 80 à 100 % pour les enfants en dessous de 3 ans, entre 25 et 80 % des apports journaliers recommandés en fer, 25 % pour les femmes enceintes, 40 à 60% et pour les enfants etc. Tout cela pour dire que les apports protéiniques du moringa sont très élevées, ce qui fait de cet arbre fabuleux et de ses composants, un excellent substitut à l’absorption de protéines animales, surtout quand elles font défaut.

Moringa Bio le site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *